Appel de loyer : explications et modèle gratuit

Facilitez vos échanges avec votre locataire avec l’appel de loyer ! A quoi sert un appel de loyer ? Comment le remplir et que faire si l’appel n’aboutit pas ? Téléchargez votre modèle gratuit en fin d’article.

appel de loyer

Appel de loyer : qu’est ce que c’est ?

Qu’est ce qu’un appel de loyer ?

Un appel de loyer (ou avis d’échéance de loyer) permet au propriétaire d'indiquer à son locataire les charges à payer. Il est principalement utilisé pour rappeler au locataire qu’il doit régler son loyer et ses charges avant la date butoir.

Quand envoyer l’appel de loyer ?

L’appel de loyer n’étant pas obligatoire au nom de la loi, c’est à vous de décider si vous souhaitez l'envoyer. Libre à vous de l’envoyer chaque mois, de temps en temps ou bien jamais.

Cependant, l’appel de loyer peut être utile lors d’évènements occasionnels comme :

  • un retard de paiement de la part du locataire
  • un remboursement est attendu de la part du locataire suite à des travaux
  • un délai de paiement accepté par vous même

Retrouvez votre modèle appel de loyer gratuit en fin d’article !

Appel de loyer et Quittance de loyer : quelles différences ?

Ne vous méprenez pas ! L’appel de loyer et la quittance de loyer ont des noms similaires mais n’ont pourtant pas du tout la même fonction.

Comme vu précédemment, l’appel de loyer est un document non obligatoire que vous pouvez envoyer pour rappeler à votre locataire qu’il doit payer son loyer, ses charges et la date butoir.

Une fois que votre locataire a payé son loyer et ses charges, il peut vous demander une quittance de loyer. Ce document permet de justifier le paiement du locataire et peut être utilisé comme justificatif de domicile par celui-ci. La quittance de loyer n’a pas besoin d’être obligatoirement remise à chaque paiement mais si le locataire la demande, vous êtes dans l’obligation de la lui remettre.

Modèle appel de loyer gratuit : forme et contenu

L’appel de loyer n'étant pas obligatoire par la loi, il n’y a pas de forme spécifique définie. Vous êtes donc libre dans la forme que prendra votre lettre. Il en est de même pour le contenu mais des éléments se doivent d’être fournis pour avoir un document propre et utile :

  • votre identité et celle du locataire
  • l’adresse de votre bien mis en location : soyez le plus précis possible afin que le bien ne soit pas confondu avec un autre. Si vous avez plusieurs locations, cela vous permet de vous y retrouver plus facilement.
  • le mois et l’année concernée : le document traitant d’argent, il est important de préciser la période concernée, d’autant plus si le document traite de loyers impayés. Cela permet à votre locataire de s’y retrouver plus facilement.
  • le montant des charges et du loyer :
    • écrivez le en chiffres et en lettres
    • permet de rappeler au locataire le montant du loyer et des charges
    • permet d’indiquer le montant d’impayés à rembourser
    • en cas de travaux, indique une majoration du loyer (si les travaux sont à la charge du locataire) ou bien un remboursement d’une partie du loyer (si les travaux sont à votre charge)
  • la date d'échéance de paiement :
    • permet de rappeler au locataire à quelle date il doit payer le loyer
    • en cas d’impayés, elle indique le délai que vous laissez au locataire pour se régulariser (généralement 15 jours).
  • le lieu et la date de la rédaction du document
  • votre signature

Vous pouvez donner cette lettre de la façon qui vous convient : courrier, email, directement dans la boîte aux lettres. A vous de voir.
Pour vous faciliter la tâche, nous vous proposons de récupérer notre modèle appel de loyer gratuit ! Si vous préférez le rédiger vous même, c’est tout à votre honneur. Vous pouvez tout aussi bien vous en inspirer.
Cliquez sur le bouton pour récupérer votre modèle avis d'échéance loyer en pdf.

 

Votre modèle d'appel de loyer gratuit !

 

Appel de loyer : pas de réponse de mon locataire, que faire ?

Imaginons que vous ayez envoyé un appel de loyer à votre locataire pour lui rappeler de bien régler le loyer ou bien, pour lui signaler des impayés. Puis, rien ne se passe. Pas de réponse, ni de réaction de votre locataire au bout de 15 jours. Que faire ?

Commencez par contacter votre locataire pour savoir ce qu’il en est de son côté : simple oubli ? Problème qui persiste ? Prenez connaissance de sa situation.

Si malgré cette discussion, la situation n’évolue pas alors vous devez envoyer une lettre de mise en demeure en recommandé avec accusé de réception à votre locataire et à son garant. Si même après cette lettre, votre locataire n’a toujours pas réagi, alors il faut passer du côté juridique.

Ces aléas font partie de la gestion locative. Notre plateforme de gestion locative en ligne Horiz existe justement pour vous aider dans ce genre de situation ! Ce n’est pas simple à gérer, c’est pourquoi avoir des conseillers à ses côtés peut aider. Nos conseillers sont là pour vous épauler et vous aider dans vos démarches et dans ce cas précis, à gérer un impayé de loyer.

 

Je découvre Horiz !

 

Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Commentaires

0 commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.