Investir dans l’immobilier : 7 raisons d’oser !

Où sont les valeurs refuges en 2022 ? Il se pourrait bien que certaines choses ne changent guère. En effet, depuis bien des années, le secteur de la pierre se tient debout face aux crises successives dévastant par salves les marchés financiers. Aujourd’hui encore, investir dans l’immobilier entre tout à fait dans une démarche visant à se couvrir des variations erratiques d’autres véhicules de placement. Vous avez besoin de plus d’explications pour vous décider à acheter un bien ? Voyons ensemble 7 bonnes raisons de faire ce choix.

oser-investir-immobilier-min.jpg

1. Faire le choix d’un placement solide et à l’épreuve du temps

En tant qu’investisseur, votre but s’avère de trouver le juste équilibre entre la prise de risque et le gain d’argent grâce à vos placements. Pour cela, il vous faut trouver des investissements qui tiennent la route et qui ne risquent pas de s’effondrer en un coup de vent.

Acheter un appartement pour le louer est une bonne stratégie pour se constituer un patrimoine à l’épreuve du temps et des potentielles secousses de marchés. En effet, depuis bien des années, le secteur de la pierre a su prouver sa résistance aux plus grandes crises. Votre bien peut s’apprécier dans la durée, en plus de vous générer des revenus mensuels si vous optez pour de l’immobilier locatif. De plus, la croissance démographique est à votre avantage, car il y aura sans cesse besoin de logements, et donc de propriétaires pour louer leurs biens. 

Pour vous assurer d’un choix judicieux, n’hésitez pas à vous renseigner sur le marché immobilier de votre secteur et sur les opportunités qu’il présente. À force et en vous entourant de professionnels, vous développerez un flair aux bonnes affaires !

Trouver où investir avec Horiz.io

2. Investir son argent dans des actifs pour devenir intelligent financièrement

Disposer d’une bonne intelligence financière, c’est être en mesure de gérer ses fonds personnels dans l’endurance : bien dépenser, épargner correctement, mieux investir et surtout investir dans des actifs. C’est le concept envers lequel Robert Kiyosaki nous invite à réfléchir dans son ouvrage de référence Père riche, père pauvre. Il explique qu’un actif génère des capitaux, tandis que les passifs ne vous rapportent rien, voire pire, vous font perdre de l’argent.

Pour prendre un exemple concret, faire un prêt pour acheter une voiture à utilisation personnelle est un passif, car vous vous endettez pour payer des frais supplémentaires chaque mois. Cela produit un effet boule de neige négatif, car vous devez payer mensuellement : les traites à la banque, l’essence, les réparations occasionnelles, l’entretien, etc. À l’inverse, demander un crédit pour acheter une maison à mettre en location est un actif.

Selon ce principe, placer son argent dans l’immobilier vous permet de faire un pas vers une spirale génératrice de gains. Vous vous endettez de la bonne manière, pour générer du cash flow, et non de façon obsolète, pour le simple plaisir du matériel.

🔎 À lire aussi : Faut-il investir dans la Costa Brava ?

3. Sécuriser et diversifier son patrimoine grâce à l’investissement immobilier locatif

Que vous disposiez d’ores et déjà d’un parc immobilier ou que vous soyez sur le point d’effectuer votre premier investissement dans la pierre, vous tenez là un moyen de diversifier vos placements. 

En effet, quand on se demande où investir son argent pour sécuriser sa famille et pouvoir transmettre à la prochaine génération, l’immobilier en sort grand vainqueur, et pour cause… Les variations du secteur ne sont pas volatiles comme peuvent l’être celles des marchés financiers. 

Étant un placement sur le long terme, investir dans l’immobilier vous permet même d’accroître la valeur vénale de votre portefeuille d’actifs. En moyenne, vous obtenez une rentabilité locative se situant aux alentours des 3 à 8 % chaque année en fonction de votre bien, du secteur, de la vacance locative ou encore de la stratégie de votre projet.

Par ailleurs, en mettant un pas dans l’immobilier, vous entrez dans un monde aux multiples possibilités, puisque vous pouvez :

  • acheter du neuf 
  • acquérir un bien ancien et le rénover ; 
  • devenir propriétaire d’un grand logement pour le diviser en deux studios et ainsi doubler votre rentabilité immobilière ;
  • acheter une place de parking ou un box pour faire de la location ;
  • louer en nue ou en meublé, 
  • opter pour le crowdfunding immobilier (via un PEA par exemple), etc.

Notez aussi que vous pouvez créer une SCI (Société Civile Immobilière) familiale, afin de faciliter la gestion de vos biens et en faciliter la transmission. 

🔎Pour en savoir davantage sur les sociétés civiles immobilières : SCI, le guide complet !

investir-en-sci-min.jpg

4. Profiter de l’effet de levier bancaire pour devenir rentier immobilier 

L’une des premières choses à faire avant de foncer dans un achat de maison ou d’appartement, s’avère de constituer son dossier en vue d’obtenir un accord de principe de prêt par sa banque. 

Pour cela, vous devez vous assurer d’être dans une situation financière stable, avec des revenus réguliers, des flux de trésorerie positifs, etc. Idéalement, vous n’êtes pas encore endetté et si vous l’êtes, il s’agit d’un autre crédit immobilier, dont vous récoltez les fruits sans encombre du bien sous-jacent. 

L’effet de levier bancaire, c’est justement l’opportunité que vous octroie une banque dont vous avez gagné la confiance. Si elle voit que vous savez gérer vos finances et que vos précédents investissements vous rapportent des fonds et non l’inverse, alors elle sera plus encline à vous accorder un nouvel emprunt. 

Idéalement, vous pouvez réussir à obtenir un prêt immobilier sans verser un euro pour votre premier bien (oui, c’est possible !). Pour le suivant, si elle finit par vous demander un apport, il se peut que vous ayez juste besoin de lui prouver que vous disposez des fonds, sans pour autant les utiliser. Tout dépend de vos talents de négociateur et de votre situation financière.

🔎Sur le même thème : Comment faire un investissement locatif sans apport ?

5. Acheter pour louer dans le but de préparer sa retraite

Que vous soyez salarié ou entrepreneur, la possibilité de disposer d’une retraite convenable semble de plus en plus s’estomper tel un mirage à cause de l’inflation et des crises successives liées au monde du travail. 

L’avantage, c’est que vous pouvez agir à votre niveau pour optimiser et préparer votre avenir financier. Pour cela, acheter un appartement pour le louer est un très bon début. D’ailleurs, étant donné que vous placez dans une optique à très long terme, vous pouvez tout à fait profiter des programmes de placement dans l’immobilier neuf, comme la loi Pinel ou le dispositif Censi Bouvard. 

Dans tous les cas, pour conserver un train de vie à votre convenance même lorsque vous ne travaillerez plus, commencez à investir dans l’immobilier le plus tôt possible, de manière à ce que vos crédits soient entièrement remboursés d’ici là. Deux options s’offriront à vous : profiter du cash flow positif que vous continuerez à dégager en faisant de la location, ou en faire votre résidence principale, sans aucun loyer à payer. 

Dans l’idéal, disposer d’un patrimoine de deux ou trois biens s’avère déjà très intéressant pour ne pas avoir à faire de choix entre ces deux possibilités.

🔎 Vous aimerez aussi : Investir sans argent, comment je m’y prends ?

6. Investir dans l’immobilier pour bénéficier de montages financiers et optimiser sa fiscalité

L’optimisation fiscale est dans la bouche de chaque investisseur, qu’il s’agisse d’immobilier ou d’actions en bourse. En passant par des PER ou des assurances vie, vous pouvez d’ailleurs placer votre argent dans la pierre papier (SCPI), tout en bénéficiant d’avantages fiscaux intéressants, la gestion en moins. 

En ce qui concerne l’achat d’un appartement à proprement parler, là encore, des dispositifs existent, à commencer par le choix du régime fiscal auquel vous êtes soumis. 

À titre d’exemple, le statut de LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) s’avère particulièrement prisé, puisque vos loyers perçus relèvent de la catégorie BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), faisant de vos revenus des revenus commerciaux. Avec le régime micro-BIC, vous disposez dans ce cas d’un abattement forfaitaire s’élevant à 50 % sur votre IR (Impôt sur le Revenu), voie de 71 % s’il s’agit d’un classement meublé de tourisme. Cette déduction fiscale s’applique directement sur l’ensemble de vos loyers perçus au cours d’une année civile.

En creusant un peu plus sur la fiscalité en immobilier, vous pouvez faire un montage financier optimal selon votre situation personnelle. Dans l’idéal, n’hésitez pas à vous faire aider par un expert-comptable ou un fiscaliste spécialisé.

🔎 Pour en savoir plus : Quel régime fiscal choisir pour son projet locatif ?

7. Pouvoir se faire accompagner par des experts ou des outils

Pour finir, placer son épargne dans la pierre, c’est pouvoir se faire accompagner lorsque l’on débute ou que l’on a développé une phobie administrative. À la différence des places boursières qui peuvent se trouver apeurantes pour les novices, le marché de l’immobilier s’avère accueillant, notamment grâce à l’explosion du digital. 

Grâce à la toile, de nombreuses personnes ont pu franchir le cap de devenir investisseur immobilier, car c’est devenu bien plus simple d’acheter, même à distance, et en s’entourant de professionnels du secteur. 

Chez Horiz.io, nous avons à cœur d’aider chaque particulier désireux de faire le grand saut dans l’aventure de l’investissement locatif, grâce à notre solution clé en main 100 % en ligne. Du simulateur de rentabilité locative, à la gestion pilotée de votre patrimoine immobilier, vous avez l’assurance de ne plus être seul et d’être aiguillé pour faire les meilleurs choix en termes de rendement.

Découvrir Horiz.io

Investir dans l’immobilier est accessible à tous, que vous ayez un petit budget ou une grande enveloppe financière, vous pouvez commencer petit, tout en visant grand. Si vous profitez des outils mis à votre disposition pour faire fructifier votre épargne grâce à la pierre, votre portefeuille s’en trouvera bien portant !

🔎 Poursuivez votre lecture : Comment éviter les impayés de loyers pour son bien ?

Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Commentaires

0 commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.